Accueil Mobile Marketing Mieux protéger les paiements en ligne via LBP PAY de la Banque...

Mieux protéger les paiements en ligne via LBP PAY de la Banque Postale

36
0

Elle y œuvrait depuis 2012 et vient de bénéficier de l’autorisation de la CNIL. La Banque Postale devient le premier établissement bancaire français à disposer de l’aval de la CNIL pour le lancement dès l’été 2016 de la validation vocale pour le règlement à distance.

Identification par voix

Cette nouveauté relève de la biométrie par le son vocal, et renforce notamment la protection des paiements, tout en favorisant et en organisant les habitudes des utilisateurs. Durant un paiement sur la toile au moyen de sa carte bancaire, la banque contrôlera l’identité de l’affilié via une formule type qu’il aura préalablement gravé et qui sera utilisée pour identifier sa voix. Le but étant de lutter contre la fraude. Le dispositif s’appelle Talk to Pay. Il a été expérimenté par 600 individus dans la ruelle, au bureau, à petite voix et en hurlant en cas de voix éteinte si on est grippé.

Option LBP Pay

La Banque Postale a donc décidé d’instaurer la nouvelle option LBP Pay au portefeuille dit « mes paiements » qui comporte déjà les programmes PayLib ainsi que 3D Secure. Le « portefeuille mes paiements » clarifie l’entrée aux diverses prestations de paiement qu’il réunit via l’emploi d’un code à cinq chiffres à taper dans l’app mobile concernée. Si l’acheteur paie son emplette en ligne par le biais de Paylib ou réalise un paiement protégé par l’équipement 3D-Secure ou crée un cryptogramme dynamique via LBP Pay, la cinématique d’homologation est identique pour toutes ses actions de payement. Le remplissage du formulaire se fera automatiquement à savoir le numéro de la carte, son échéance de validité et le CVV à utilisation exclusive. L’abonné approuve son règlement en ligne et dans le cas où il n’emploie pas l’App Mes Paiements, il assure ses actes par la capture d’un code à usage unique communiqué par texto sur son téléphone mobile.